Conseils pour coudre le patron Paulette

Conseils pour coudre le patron Paulette
24/08/2020 Cami

Paulette est l’un des patrons Camimade les plus avancés. Il mérite donc quelques conseils !

Niveau de couture

Le patron Paulette est de niveau intermédiaire. Il y a des détails un peu délicats à coudre comme le col ou encore la doublure. Mais selon moi, le plus compliqué est le fit du corsage, car le patron est près du corps à ce niveau. Le choix du tissu sera également déterminant, notamment pour que le col soit bien plat et ne gondole pas. Je vous parle de tout ça plus bas.

Je propose deux longueurs pour Paulette, en blouse ou en robe, puis plusieurs systèmes d’attache pour le col :

  • de longs liens en tissu comme dans ma version robe

Patron-robe-Paulette-Camimade

  • ou un bouton et une bride en tissu
  • ou un bouton et une bride (ou chaînette) cousue main comme dans ma version blouse. Je n’explique pas comment faire dans les instructions du patron, mais il y a plein de tutos disponibles sur YouTube. Voici un exemple.

Le fit

Le tableau des mensurations et le tableau des mesures du vêtement fini de Paulette sont disponibles sur la page du patron. Servez-vous en pour choisir votre taille.

Patron-robe-Paulette-Camimade

Le patron Paulette est un patron qui convient bien aux femmes enceintes (et pas que !!), mais son corsage n’en est pas moins près du corps au niveau de la poitrine. Voici donc quelques conseils pour obtenir le meilleur résultat pour votre morphologie.

Coudre une toile

Tout d’abord, faites une toile ! Souvent je saute cette étape par facilité, gain de temps, etc, mais pour un patron comme Paulette, c’est INDISPENSABLE. Cela vous permettra de vérifier la profondeur du décolleté, les pinces poitrine, le tour de cou et pas mal de petits détails importants pour que Paulette vous aille comme un gant. Faites uniquement la toile du corsage et un seul mancheron si vous souhaitez aller plus vite.

Ajuster le corsage

  • Deuxième conseil, le patron étant conçu à partir d’un bonnet B, si vous faites un bonnet plus grand, il va falloir envisager un ajustement de poitrine. Je ne vais pas vous expliquer comment le faire dans cet article car cela mériterait un article entier, mais internet regorge de ressources sur le sujet. Voici une ressource que je trouve très claire :

Comment faire un ajustement de poitrine ?

  • Ensuite, vérifiez la longueur du corsage via le tableau des mesures du vêtement fini ainsi qu’avec la toile. La couture entre le corsage et la jupe doit être placée confortablement en dessous de la poitrine. Adaptez le patron en fonction de vos propres mesures. En revanche, même si le patron propose un endroit spécifique pour allonger / raccourcir le corsage (double ligne située juste au dessus de la pince poitrine), vous pouvez choisir d’allonger / raccourcir autre part, au niveau de l’emmanchure par exemple. À vous de choisir en fonction de comment vous va la toile. Si vous changez la longueur à l’endroit proposé, pensez à changer la longueur du dos pour que la couture côté corresponde toujours. Si vous changez au niveau de l’emmanchure, souvenez-vous que cela a un impact sur la profondeur du décolleté.
  • Vérifiez également la profondeur du décolleté. J’aime la profondeur que je propose dans le patron mais c’est une question de goût et il s’agit surtout de se sentir à l’aise ! Je conçois que toutes les poitrines ne s’y sentiront pas à l’aise, mais pas de panique. Pour réhausser le décolleté c’est très simple, on va modifier le corsage devant en re-dessinant la courbe comme ceci  :

J’ai rajouté 2cm de hauteur de décolleté sur cet exemple.

Longueur

Enfin, vous souhaiterez peut être allonger ou raccourcir la longueur sur la jupe et pour ce faire, il vous suffira d’utiliser les marquages prévus à cet effet (double ligne sur les pièces jupes).

Suggestions de tissu

Le choix du tissu est très important pour Paulette. D’une part, il faut prendre en compte que le col Claudine nécessite un tissu stable pour éviter de gondoler. D’autre part, la jupe a beaucoup de fronces donc il faut éviter un tissu trop rigide. Il y également une doublure à prévoir… difficile de ne pas s’y perdre !

Tissu principal de la robe 

Pour le tissu principal de Paulette, je vous conseille un tissu léger avec une bonne fluidité comme du crêpe, du viscose ou de la rayonne. J’ai cousu la version blouse dans un crêpe de viscose Atelier Brunette et ça marche très bien. Pour la robe, j’ai utilisé un crêpe de coton & polyester texturé, qui a un peu d’élasticité, et c’était déjà un peu plus compliqué pour le col (lisez le prochain paragraphe ou j’explique comment j’ai fait). Vous pouvez également opter une matière plus stable mais qui garde une certaine fluidité comme le linon de coton: le linon de coton de chez Liberty London est le best of the best.

Tissu pour le col Claudine

Votre attention s’il vous plaît ! On veut un col Claudine parfait avec un fini impeccable qui fera un tour de cou peu épais et qui ne gondole pas dans les courbes. Pour cela il faut un tissu léger et de la stabilité que l’on va obtenir de plusieurs manières :

  • En premier lieu on prévoit de l’entoilage pour le dessous de col dans tous les cas. J’ai utilisé cette seule technique pour la version blouse en crêpe de viscose car ce tissu principal est léger et suffisamment stable.
  • Ensuite, si le tissu principal est un peu trop épais et pas suffisamment stable (comme pour ma robe), je conseille d’utiliser un tissu différent et plus stable pour le dessous de col type linon de coton / voile de coton. Pour ma robe j’ai utilisé un voile de coton de la même couleur que le tissu principal mais bien plus stable et moins épais.
  • En dernier lieu, on peut faire tout le col Claudine (dessus et dessous de col) dans un tissu léger très stable et en contraste par rapport au tissu principal. On voit souvent des cols Claudine blancs sur noir ou le contraire ! Peut être que je ferai ça pour une prochaine version blouse.

Doublure 

Pour doubler le corsage, il nous faudra un tissu léger, stable et agréable au contact de la peau, type voile de coton ou linon de coton. Ce tissu pourra également être utilisé pour le dessous de col comme suggéré plus haut.

J’ai utilisé du voile de coton pour les doublures de mes deux Paulette.

Quelques idées de hacks ou variations

Paulette est pleine de possibilités, et permet d’obtenir un large éventail de style avec un peu d’imagination. Voici quelques idées…

  • Changez la forme du col Claudine ou du décolleté en re-dissinant les différentes courbes à votre convenance ! Pourquoi ne pas faire les extrémités du col pointues ?
  • Ajoutez une bande de passepoil le long du col et/ou à la jonction entre le corsage et la jupe, ou bien une bande de pompoms décoratifs pour faire encore plus d’effet ! Une de mes testeuses, @mimi_kikoo l’a fait et sa robe est vraiment personnalisée !

D’autres idées de hacks ou besoin d’autres conseils ? Laissez-moi un commentaire.

Pour acheter le patron Paulette, c’est par ici :

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*