Salopette en velours

Salopette en velours
22/01/2019 Cami

Quel patron choisir pour une salopette?

Il y a tellement de patrons de salopettes disponibles qu’il est difficile de choisir son premier modèle : McCall’s, Wear Lemonade, Republique du Chiffon, Tilly and the Buttons, Named, Sew House Seven, Closed Case Patterns, etc.

J’ai toujours adoré les salopettes et les pantalons pattes d’eph, alors j’ai pris le McCall’s M7547 qui combine les deux. J’ai choisi ce patron parce qu’il a plusieurs versions. Si je veux faire quelque chose de différent plus tard le patron contient une version courte, une version slim, et une version pantalon avec passants.

De quel matériel a-t-on besoin pour faire une salopette ?

Du tissu bien sûr ! Du denim, twill, ou du velours font l’affaire pour ce type de vêtement.

J’ai pris un beau velours côtelé gris-bleu que j’ai acheté chez Misan West (sur Goldhawk Road, à Londres). C’est un tissu de très bonne qualité et facile à coudre. Le seul problème c’est que le velours, ca en met par-tout (mais bon ce n’est pas le seul tissu !) ! Un bon coup de balais après chaque séance de couture est nécessaire !

Essayage pour épingler l’ourlet
J’adore les reflets bleus du tissu

Ensuite, il faut une fermeture éclair et un bouton pour l’ouverture. La salopette a une fausse braguette devant et l’ouverture se situe sur le côté avec une fermeture sous-patte : ce sont des petits détails de couture sympas à apprendre. Je conseille de lire plusieurs fois les instructions avant de se jeter à l’haut quand même !  Pour le bouton, j’ai puisé dans la réserve que m’a laissée ma grand-mère (elle m’en a laissé pour toute la vie).

Perso, je n’ai pas réussi à cacher la fermeture complètement sous la patte.

Le patron indique de coudre proche du bord et de surpiquer certains éléments comme les poches. Cela demande un peu de patience mais ça vaut le coup, le résultat est sympa.

Enfin, il faut une paire de boucles pour salopette avec des boutons sans couture. Ces boutons s’achètent en kit (la marque Prym en fait plein de différents), et s’assemblent avec l’aide d’un petit outil et un marteau, ou alors avec une pince spéciale qu’il faut acheter en plus. Personnellement, la méthode petit outil et marteau a failli louper : j’ai donné un coup de marteau un peu de biais et ai cassé la partie inferieur du bouton, qui est elle-même restée coincée dans l’outil (j’ai peut être tape un peu trop fort aussi!). J’ai du batailler pour l’enlever et pouvoir faire mon deuxième bouton ! Même si le premier bouton s’est cassé, il est bien attaché au tissu et va bien rester en place j’espère.

Premier bouton raté
Deuxième bouton réussi
Matériel Prym

Modifications du patron

J’ai modifié certaines choses sur le patron :

  • J’ai d’abord réduit l’entrejambe : j’ai mesuré l’entrejambe sur un pantalon taille haute qui me va bien pour comparer.
  • Et j’ai réduit la taille des jambes, comme d’habitude ! J

Pour plus d’infos sur comment modifier un patron dans la longueur, n’hésitez pas a jeter un coup d’œil à mon dernier article.

Voici les photos de la fameuse salopette :

Je ne peux pas le cacher, je suis très très satisfaite du résultat. Cette salopette est magnifique, le tissu, la forme, et elle est super confortable. C’est simple, je la porte tout le temps ! Je vais refaire d’autres salopettes avec ce patron c’est certain. Pour la prochaine, version pattes d’eph ou slim ?

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*