Un an déjà !

Un an déjà !
17/04/2020 Cami

Hello tout le monde, 

C’est une période un peu space pour fêter le premier anniversaire de Camimade, mais c’est important de marquer le coup… Alors c’est quoi Camimade au bout d’un an ? 

Du travail, des moments de joies, des objectifs remplis, d’autres pas remplis, des hauts puis des bas (dans tous les sens du terme), des moments de gloire et des moments de doute aussi, des apprentissages en tous genres, des belles surprises…

Des patrons bien sûr ! 

En un an, j’ai sorti 3 collections de patrons avec pas moins de 7 patrons !

La première collection fut Désert, avec le patron de débardeur Dune, le patron de pantalon Mirage et le patron de tablier Dust. 

Ensuite est sortie la collection Forêt, avec le patron de chemisier et robe chemise Feuillage puis le patron de pantalon Écorce. C’était la première shootée avec une équipe de pros dans un studio photo. 

Enfin, il y a eut la collection The Lodge, avec le patron de robe Audrey et le patron de blouse et robe Donna. Ce fut la collection la plus stressante, avec pleins de modèles à coudre, et la première fois que je faisais poser d’autres modèles que moi. Un patron de la collection n’a pas vu le jour car il ne taillait pas suffisamment bien selon moi.   

Les apprentissages

Travailler dans un domaine dans lequel on n’a jamais travaillé auparavant est un réel challenge, mais qui s’accompagne de beaucoup d’apprentissages. J’ai appris tellement de chose en un an !

Gérer l’inconnu  

Par exemple, j’ai appris à gérer la gradation des patrons. Par où commencer quand on ne connaît rien à ce truc là ? C’est en discutant avec des créatrices dans les salons puis en ligne que j’ai pu comprendre les différentes façons de procéder. Je les remercie infiniment pour leur ouverture ! Maintenant, j’ai ma façon de faire et je suis sereine sur la question !

Le pouvoir de l’image

J’ai décidé au bout de la deuxième collection de travailler avec un photographe et une maquilleuse professionnels, ce qui m’a permis d’obtenir des photos vraiment pros.

D’une collection à l’autre, j’ai appris à être plus précise sur les photos dont j’avais besoin, le maquillage que je souhaitais. C’est hyper important de bien préparer tout ça à l’avance pour ne pas avoir de surprise. Une photo d’inspiration maquillage peut être matière à différentes interprétations, et pour le premier photoshooting j’ai failli me retrouver avec des lèvres burlesques…

En revoyant mes photos, je ne suis pas satisfaite de tout, mais je sais ce vers quoi je tends à présent.

Les yeux plus gros que le ventre

Lors de la deuxième collection The Lodge, j’ai voulu faire trop. Trop de modèles à coudre en trop peu de temps. Ça m’a valu un sacré mal de dos, et pas mal de stress. Quand tout doit être prêt pour un photoshooting booké, on met tout ce qu’on a ! Autant vous dire que le jour du photoshooting, j’étais KO. J’ai décidé suite à cette expérience de procéder différemment, bref, de mieux m’organiser et plus raisonnablement ! 

Sur tous les fronts

Avoir son propre business ça veut dire être sur tous les fronts. Je suis maintenant une quasi pro pour la gestion de mon site web, une pro du logiciel Illustrator que j’utilise pour mes patrons, une pro du « self assessment » (sorte de déclaration d’impôts pour les auto-entrepreneurs), et bien sûr une pro du modélisme !  

J’ai néanmoins encore pas mal de chose à apprendre, notamment sur la communication, les réseaux sociaux, le blogging, la création d’une image de marque cohérente. J’espère que j’aurais d’autres anniversaires pour vous parler de mes progrès en la matière !

Les belles surprises 

C’est la partie la plus cool de l’aventure, les belles surprises et rencontres que l’on fait en chemin…

#teamtesteuses

J’ai été chanceuse de pouvoir être en contact avec une trentaine de testeuses de patron originaires des quatre coins du monde : Canada, États Unis, Australie, France, Royaume Uni, Suède, etc. Ça a donné lieu à des contacts très enrichissants avec des couturières de tous niveaux : parfois très expérimentées avec un bon partage d’astuces, et parfois moins expérimentées et dont les questions m’ont permis d’améliorer mes patrons comme pas possible !

La première vente…et les suivantes ! 

La surprise de l’email de notification jamais reçu avant (à part en période de test) ça donne chaud au coeur ! Et puis chaque vente suivante, c’est un petit shot de motivation. Quand j’y pense, toutes ces premières clientes n’ont pas eu froid aux yeux : acheter chez une marque inconnue au bataillon, pas encore référencée sur les sites de vente de patrons, avec un compte Insta bien maigre de followers. Des vraies EARLY ADOPTEUSES ! 

Quelle surprise aussi de voir que ma clientèle s’étend sur le globe terrestre. La plupart de mes clientes sont aux Etats Unis et en Australie ! Qui l’eut cru ?

La presse 

Enfin, j’ai eu la chance d’avoir des mentions dans pas mal de magazines papier et web qui couvrent les États Unis, le Royaume Uni et la France. C’est une très grande fierté ! 

Merci

Après cette belle année, je souhaite adresser un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenus de près ou de loin et m’ont fait confiance : mes testeuses, mes client.e.s, mes supporters (famille et amis), mes contacts presse, les créatrices de patrons qui m’ont donné des tuyaux et mes lecteurs et followers !

J’espère vous dire à l’année prochaine pour re-fêter ça !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*