Une robe années 40 (ou deux) – la robe Lliria

Une robe années 40 (ou deux) – la robe Lliria
02/10/2019 Cami

Hello tout le monde, 

Vous les avez peut être vues passer sur mon feed Instagram il y a un moment, j’ai réalisé deux robes Lliria. C’est un super patron de Pauline Alice patterns que j’avais acheté lors du salon Creation & Savoir-Faire à Paris l’an passé. 

J’adore cette robe, même si ce n’est pas mon style habituel ! Je porte très peu de robes en général, et encore moins des robes vintage…mais j’ai fait une exception pour celle-ci qui m’a beaucoup fait pensé à une photo de ma grand-mère où elle porte une robe un peu similaire, probablement dans les années 40.

Robe Lliria numéro 1

Le tissu vient de chez Misan West sur Goldhwak road, à Londres. C’est un tissu polyester légèrement  stretch. Il est lourd et léger à la fois, ce qui donne un super tomber ! C’était un coupon de 2m bien soldé car il y avait des marques indélébiles dessus. 

Comme d’habitude j’ai acheté un trop petit bout de tissu mais ça ne m’a pas fait peur. Il fallait que je fasse la robe Lliria dans ce tissu, et les pièces du patron devaient rentrer ! Bien évidemment, je n’ai pas pu faire le modèle que je voulais initialement (version longue avec manches courtes), j’ai donc fait une version hybride: robe courte et manches courtes. Puis, j’ai du découper la ceinture intérieure, qui ne se voit pas de l’extérieur, dans un autre tissu: j’ai utilisé une chute de mon tissu wax, le même tissu que pour la robe Feuillage ici et la robe du concours #sewwaxlyrical là. Décidément, ce tissu est génial !

Les boutons proviennent de mon stock. Ils appartenaient à ma grand-mère Lucette. Ce sont des boutons dorés, tous différents, mais de taille similaire. J’avais fait un petit sondage sur Insta pour connaître votre avis, car je n’étais pas sûre que ça rendrait bien d’utiliser des boutons différents, mais vous m’avez rassurée pour faire avec ! Merci !

Je suis très contente de cette robe, elle est vraiment cool !

Robe Lliria numéro 2

Le tissu vient de chez Rainbow Fabrics Kilburn. C’est un crêpe double de polyester, assez lourd avec un beau tomber. La couleur est sympa mais le problème c’est qu’il ne se repasse pas facilement, du coup l’ourlet n’est pas top et certaines coutures sont trop épaisses. Ah et en plus il est électrostatique, je n’aime pas ça…

Les boutons couleur cuivre viennent de la boutique Raystitch à Londres. Je n’ai pas retrouvé 9 boutons différents qui vont bien ensemble dans mon stock, dommage ! 

J’ai décidé de faire la même version de robe, courte avec des manches courtes, parce que je la trouve sympa comme ça. Le résultat ok, mais je suis quand même bien déçue du tissu. Le haut gondole sur le bord arrondi, le tissu n’a pas apprécié l’entoilage au niveau de la ceinture, et l’ourlet ne fonctionne pas du tout ! Bref, je trouve le résultat limite en terme de qualité… 

À propos du patron Lliria

Pour les deux robes, j’ai fait la version courte avec les manches courtes. 

J’ai fait la taille 36 et n’ai fait aucune modification sur le patron. Il taille plutôt bien, à part la poitrine. Je fais un 38B et je trouve le buste trop large pour moi, à modifier donc pour la prochaine robe. J’ai oublié de modifier le patron pour la 2ème robe, je veux toujours aller trop vite… 

Ce patron est chouette pour s’entraîner à faire des fronces, car il y en a beaucoup ! Ça prend un peu de temps… patience ! Je ne suis pas habituée à coudre autant de fronces, mais ce fut un bon exercice, on s’améliore au fil de l’ouvrage, c’est plutôt chouette. 

Je donnerai un conseil pour les fronces de la jupe: lorsqu’il faut attacher la jupe à la ceinture le manuel d’instructions propose de froncer la jupe en une fois (froncer entre les repères), mais pour ma part, je l’ai froncé en 3 fois (devant droit, dos, puis devant gauche) car il y avait trop de tissu à froncer entre les deux repères.

Un autre conseil que je souhaite partager : il s’agit d’entoiler le tissu à l’emplacement des boutonnières pour renforcer ces zones. J’ai mis des petits rectangles d’organza en guise d’entoilage sur mes deux robes au niveau des boutonnières.

La seule difficulté du patron à mon avis est de faire bien attention aux pinces du buste, car la marge de couture est très étroite et il y a des fronces à cet endroit…

En conclusion, je dirais que ce patron n’est pas trop difficile, mais demande un peu de patience.

 

 

 

 

Alors, laquelle préférez-vous ? 

Comments (2)

  1. Ccil 2 semaines ll y a

    J’adore ce patron que j’ai dans ma to do list ! Tes versions sont très jolies, j’ai une préférence pour la première version (peut-être à cause de la couleur). Merci pour les conseils pour les fronces et les bonnes adresses londoniennes je prévoie d’y aller un petit week-end au mois de novembre.

    • Auteur
      Cami 3 jours ll y a

      Merci Cécile, moi aussi j’ai un faible pour la première version en fait. 🙂 Bon shopping à Londres !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*