Pantalon années 30

Pantalon années 30
15/02/2018 Cami

Salut tout le monde!

Ca faisait longtemps que je n’avais pas posté quelque chose! Et pourtant je n’ai pas chômé depuis début janvier, donc j’ai beaucoup de choses à raconter.

Pour commencer, je vous présente mon pantalon extra large tout droit venu des annéees 30.

Je l’ai cousu à partir d’un des tissus que j’avais acheté pendant l’automne (il est dans mon article sur ma sélection d’automne si vous vous souvevez), une laine marron chiné très souple avec un beau tombé. Le tissu était très simple à coudre, et se repassait bien, donc ça m’a donné de beaux plis bien formés (vous verrez sur les photos). Il est un peu extensible, ce qui le rend super confortable et en plus ce n’est pas une laine qui gratte, le top du top quoi!

Au lieu de faire mon propre patron comme j’avais prévu, j’ai utilisé un patron existant, le Burda 6812 qui était proche de ce que j’avais en tête:

 

L’idée était de réaliser un pantalon que Marlene Dietrich ou Joan Bennett portaient dans les années 1930. A mon humble avis, le résultat est proche, mais je vous laisse juger par les photos:

Marlene Dietrich, 1930sImage result for greta garbo 1920s trousers

Joan Bennett, 1930sImage result for greta garbo trousers

Camille, 2018

Et quelques photos en couleur:

Si l’on compare bien, il y a tout de même quelques differences: le mien semble plus large, la taille est moins haute, et je n’ai pas fait les larges reverts en bas. Je le trouve très beau néanmoins avec ces plis super chics, cette ceinture fine et le rendu est génial avec le tissu…

C’est fou d’ailleurs comme le tissu influence le style, car en prenant du lin bleu comme sur le patron on arrive à une toute autre histoire!

Bref, en ce qui concerne ce patron, il est simpe et les instructions faciles à suivre, j’ai juste dû bien relire certaines sections car c’était la première fois que je faisais un pantalon avec une braguette, mais pas de difficultés majeures.

Mon seul obstacle a été de réussir à coller le thermo collant sur la ceinture, il n’accrochait pas du tout ce malin même avec la dose de vapeur au fer. Le bout qui me reste doit se faire vieux.

 

A part ça, c’est une réalisation vraiment très simple. Les pantalons sont beaucoup plus faciles à coudre que l’on imagine. Le seul point d’attention (très important) est de partir sur la bonne taille, donc d’analyser et modifier le patron avant de le découper.

 

Dans les prochains articles, je parlerai de quelques projets que j’ai réalisé pour d’autres que moi, à partir d’un modèle qui a beaucoup plu, ici même sur le blog!

Sur ce, goodbye!

Séance d’essayage avant d’attacher la ceinture

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*