Salopette 2 : la récidive

Salopette 2 : la récidive
25/03/2019 Cami

Apres être tombée raide dingue de ma salopette en velours (ici), j’ai voulu en faire une seconde avec un super tissu que j’avais en stock.

Il s’agit d’un tartan écossais en laine acquis aux Coupons Saint Pierre, à Paris, il y a quelques années, et il me tardait d’en faire quelque chose, après en avoir utilisé un petit bout pour faire une robe chasuble (que j’ai offert à une amie). J’ai utilisé le patron de la robe « shift dress » de Sew Over It d’ailleurs.

Je me demandais si le tissu allait être bien pour une salopette, mais comme il est épais et se tient bien, je suis loin d’être déçue du résultat ! J’avais cousu un pantalon prêt du corps avec un tissu un peu « trop mou » et ce n’était vraiment pas le bon choix: effet pyjama assuré (peut être que j’en ferais un article tiens, pour partager mes erreurs aussi !).

Pour ce modèle j’ai utilisé la version pantalon slim/droit (B) du patron MacCall’s M7547. En plus de la réduction de l’entrejambe, que j’avais réalisée sur le modèle précédent en velours, j’ai réduit l’intérieur des jambes de quelques centimètres pour que le résultat soit plus ajusté. C’est ajusté pile poil !

J’ai décidé de ne pas mettre de poches ni devant ni derrière, et je n’ai pas non plus fait toutes les surpiqûres que les instructions du patron prévoient : j’estime que le motif du tissu ne nécessite pas tous ces détails. La seule chose que j’ai gardé mais légèrement modifiée, c’est la poche au niveau du torse : je n’ai cousue que le bas et un côté, pour pouvoir y mettre une grande épingle à nourrisse et avoir une mini touche punk. J’ai trouvé l’épingle à nourrisse dans le magasin New Trimming sur Great Titchfield Street à Londres (non loin d’Oxford Circus).

Après avoir portée ma salopette une fois, j’ai décidé de raccourcir l’ourlet au niveau de la cheville pour que la jambe ne « casse » pas. Je trouve le résultat bien mieux et plus moderne.

J’ai pris les photos suivantes avant de raccourcir l’ourlet :

Je vous laisse découvrir le résultat avec ourlet plus court en image !

Avec cette salopette, je me rattrape un peu sur mon adolescence. J’aurais aimé porter ce genre de fringues en écoutant du punk !! Il n’est jamais trop tard !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*