Un manteau d’hiver

Un manteau d’hiver
29/01/2017 Cami

Bonjour a tous!

En avant pour les choses sérieuses avec ce premier article sur ma dernière réalisation en couture: un manteau d’hiver.

J’ai déjà plusieurs manteaux d’hiver que j’adore, mais depuis quelques temps, l’idée de me faire mon propre manteau, moi-même, me trottait dans la tête. C’était bien précis dans ma tête: long en dessous des genoux, en drap de laine épais et bleu marine.

J’ai d’abord commencé par regarder les patrons de manteaux, et je suis tombée sur deux patrons qui me plaisaient: le Burda Style Super Easy 6736 et le Very Easy vogue V9136. Dans le doute, j’ai pris les deux! Je pense que c’est le jaune moutarde qui m’a fait de l’œil! Apres réflexion, mon choix s’est tourné vers le Vogue, version longue avec poches, dont j’adorais le col montant, les boutons et le côté caban long.

Pour le tissu, comme j’avais une idée précise, j’ai eu un peu plus de mal. Mais c’est lors d’un weekend à Paris que j’ai trouvé mon bonheur aux Coupons Saint Pierre de Montmartre : un magnifique coupon de 3m d’un bleu foncé, 80% laine et 20% polyamide, bien épais comme je le voulais. Le bleu marine sera pour une prochaine!

C’est à partir de ce moment-là que les choses se sont corsées…Oui, car ca n’a pas été Very Easy comme le prévoyait Vogue!

  • La taille n’allait pas, et c’est lors du premier essayage à un stade de construction bien avancée que je me suis rendu compte que j’avais bien 4cm de trop sur toutes les coutures x2. Donc évidemment on tire des leçons dans ces cas-là, et c’est clair que je ferai une toile pour un futur projet de ce type! Un peu déçue du patron à ce titre, car il n’est pas très précis sur les tailles.
  • D’autre part, le patron n’incluait pas d’instructions pour une doublure. Comme j’en voulais une mais que je n’en avais jamais fait, j’ai appris. Je me suis aidée de tutos en ligne, et j’ai fait un entrainement sur un vieux manteau qui avait de toute façon besoin d’une nouvelle doublure. Et finalement ce n’était pas si sorcier…

  • Esthétiquement, j’ai eu pas mal de doutes en cours de route:
    • la longueur que je souhaitais n’allait pas vraiment avec la coupe, ça faisait un peu Anastasia (avant qu’elle sache qu’elle était fille du Tsar)


    • le tissu avait une texture différente et une couleur plus ou moins foncée de chaque côté. J’ai choisi le côté le plus sombre comme endroit, et je me suis rendue compte trop tard que c’était aussi un côté dont l’aspect était plus molletonnée, limite effet polaire! Le manteau ressemblait un peu à un peignoir…
    • la martingale assez épaisse et peu ajustée dans le dos rajoutait à « l’effet peignoir ».
  • Enfin, à l’étape des boutonnières, j’ai cru que ma machine allait m’abandonner a cause de l’épaisseur. Mes premiers essais avec le point boutonnière automatique sur des chutes n’étaient pas très concluants. Puis j’ai testé le point boutonnière manuel et ça a fonctionné, je n’arrive pas à comprendre comment!

Malgré toutes ces péripéties, après les ajustements, le raccourcissement, et l’ajout de mes boutons en bois, je suis vraiment très contente du résultat! Apres un mois et demi de travail dessus, depuis que je l’ai terminé le weekend dernier, je ne le quitte plus. Il me tient bien chaud et m’a déjà accompagnée par des températures jusqu’à -2 degrés.


Comment (1)

  1. Marine 3 années ll y a

    Coucou miss, bravo pour tout ce que tu as confectionné! c’est très joli et ça rend super bien! Alors moi, j’ai un gros faible pour ce manteau!!! Faut qu’on en reparle pour l’hiver prochain… Bravo pour ce site en tout cas. Beau travail ;-).

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*